Prostitution, pénalisation du client – Qu’est-ce qu’on en pense ?

Nouvelle loi sur la pénalisation des clients de prostituées ? Ici on vous dit ce qu'on en pense, qu'est ce que ça change pour nous (client) et est-ce qu'il faut s'en inquiéter

On a reçu plusieurs commentaires dernièrement, nous demandant notre avis sur la pénalisation des clients des prostituées, savoir s’il fallait vraiment s’en inquiéter ou pas et si au final c’était vraiment une bonne mesure.

Pour bien débuter

Attention, dans cet article, nous n’incitons aucunement à enfreindre une quelconque loi. Nous souhaitons simplement partager notre avis et en débattre avec vous, lecteurs, car au final, nous sommes la cible de cette loi, donc nous avons aussi le droit de nous exprimer et en parler ouvertement.

Notre avis sur la pénalisation du client

La prostitution a toujours existé et existera toujours, et c’est une très bonne chose !
Tout simplement parce que les gens sont libres de faire ce qu’ils veulent de leurs corps.
Cependant, la France (ainsi que quelques autres pays) pense différemment et souhaite interdire la monétisation de son corps… d’où la pénalisation du client qui est la mesure la plus simple à mettre en oeuvre et la moins couteuse pour l’état.

Alors en effet, c’est une bonne idée de s’intéresser à la prostitution comme elle l’est actuellement en France et essayer d’améliorer les conditions de ces travailleuses, mais tout ce qu’a fait la France jusqu’à présent c’est rendre le travail de ces filles de plus en plus précaire en les repoussant des villes avec le délit de racolage ou en les harcelant de patrouilles de Police.

Une grande partie de la prostitution de rue est aujourd’hui issue de réseaux mafieux et ça, je pense qu’on est tous d’accord pour dire que c’est un gros problème et c’est en ce sens que devrait travailler l’état.
Trop d’argent est aujourd’hui généré pour que ces réseaux stoppent du jour au lendemain, et il y aura toujours des clients pour ces prostituées.

Quelle est donc la solution ?
Pourquoi ne pas autoriser et contrôler la prostitution ? Encadrer au maximum ce secteur, rouvrir les maisons closes et apporter un soutient et une écoute à ces filles ?
Ce type de mesures iraient selon nous dans le bon sens…

Faut-il s’en inquiéter ?

Je ne pense pas qu’il y ait de raison particulière de s’inquiéter de cette loi.
Ils vont surement faire quelques exemples, en attraper quelques uns pendant le premier mois, pour faire croire que cette mesure est efficace, mais ça se calmera aussi vite que c’est venu.

Donc de notre côté, on va continuer tranquillement, en faisant éventuellement un peu plus attention pour ne pas être trop visible mais rien ne changera.

Et vous, vous en pensez quoi de tout ça ?
Inquiet ? Est-ce que ça va vous empêcher de voir des prostituées ?

Comments ( 14 )

  1. ReplyTambo

    Personnellement , cette loi ne changera pas mes habitudes , pour être pénalisés les clients devront être pris en flagrant délit , il suffira de faire attention de ne pas être suivi par la police ( attention aux voitures banalisées) , même s il y a controle pendant que la prostituée est encore dans le véhicule , rien ne prouve qu' il y a eu ,ou si il va y avoir , un rapport tarifé , donc ne pas se laisser impressionner par le zèle de certains policiers .....le véhicule est une propriété privée , on a le droit de transporter qui on veut ......

    • ReplyAlex

      Effectivement, tant que la Police n'arrive pas durant l'acte, ils ne peuvent rien faire. Vous pouvez très simplement que vous ramenez la demoiselle chez elle :).

  2. ReplyDavid

    Je suis bien d'accord avec vous. Cette loi est difficilement applicable. Mais ce que je constate surtout c'est qu'elle ne s'attaque encore pas au fond du problème! C'est une question de société. Merci de nous permettre d'en débattre :)

  3. Replydaniel03

    On parle souvent de la région parisienne mais en province la police verbalise t-elle ? Quels sont les risques avec les BMC ?

    • ReplyAlex

      Les risques dans les BMC sont très faibles. La police a tendance à essayer de faire bouger les BMC quand ils sont proche de la population mais sinon aucun souci. Ce qui est dérangeant et un peu plus risqué c'est quand il y a prestation en plein air et que certaines personnes peuvent vous voir. Dans ce cas, si la Police passe, elle vous demandera surement de bouger mais les contraventions sont très rares.

  4. Replyooosensei

    s'ils veulent améliorer les conditions de ces pauvres femmes, il faut autoriser les maisons closes... c'est navrant de voir qu'elles sont contraintes de faire ça dans la rue, personne n'aime être humiliée à ce point. sinon côté putes, il y en a énormément sur les sites gratuits comme wannonce ou vivastreet, rencontre hétéro. Ce sont des escort indépendantes ou en réseau qui font leur marché. DIspo chez elles directement... et en plus pas loi de son domicile.

    • ReplyAlex

      Je ne peux qu'approuver les maisons closes ; ça leur offrirait un cadre légal et sécurisé et tout le monde y gagnerait (clients, prostituées, l'état et l'hygiène !) Sinon d'accord avec toi, Wannonce est très très correct en terme de prix !

  5. Replyal76

    oui de plus en plus recoivent directement chez elles, en villes ou meme en campagne. parfois plus cher c'est vrai, mais elle sont en general plus detendue et prennent plus le temps.

  6. Replyerdogan tando

    je suis à la recherche mais suis nouveau. Pour le momment je nai jamais eu de contact avec une prostitué

  7. ReplyManbgx

    Bonjour a tous. Je vais paserr quelques jours a lyon .je compte biensur profiter un peut. Quelqun a til des conseil a me donner sur tout pour les votures bleu avec girophare.. Depuis la penalisation du client j'hesite a aller voir les filles. Sont tils indulgents dur lyon ou plustot severes. Merci davance pour vos info Manbgx

  8. ReplyFrancostars

    Question Prioritaire de Constitutionnalité contre l'article 611-1 du Code Pénal français au plus tôt, s'il vous plaît! Il n'est pas possible que seulement les clients sont pénalisés et pas les prostituées. Il est loin de la logique du droit.

  9. ReplyManbgx

    Bonjours a tous Puisque personne ma repondu.je me repond . Je suis donc a lyon et je confirme que les flics sont partous et vous suivent comme des chiens Ca refroidit. A plus .

  10. Replytravel74

    bonjour, apparement un bon millier de clients ont deja ete condamnés depuis un an. je pensais que cette loi inique ne serait pas appliquée et pourtant... Jj'habite en province et j'ai lu dans le journal local que déja 3 gars ont été jugé au tribunal de police du coin ( en audience publique en plus ) et seulement depuis le début de l'année... j'ai vu aussi qu'a ARRAS un reseau a été demantelé ( les filles passaient par vivastreet ) et qu'une centaine de clients avaient ete choppés et condamnés; le pire c'est qu'ils en ont chopé que 3 en flag et le reste après investigations ( surement en mettant les filles sur écoutes ou bien en analysant leurs portables ) Je pense qu'ils ont commencé avec la prostitution de rue et qu"ils vont maintenant s'attaquer a celle sur internet. perso j'arrete en France car ca commence a craindre vraiment... a croire qu'ils n'ont rien d'autres a foutre que ca !!! J' iirai a Genève ( je le faisais il y a longtemps ) qui n'est qu'a 1h30 de route. d'autres iront en Allemagne ou en Espagne... si leur but est de faire renoncer les hommes au sexe vénal, ils ont perdu !

  11. ReplyMike

    Salut, Je connais la prostitution de rue depuis longtemps, comme client et surtout comme noctambule, je parle souvent avec les filles que je connais bien parfois : apparemment il y aurait nettement moins de clients en maraude. Beaucoup de filles ont déserté le trottoir mais hésitent à s'afficher sur internet, elles préfèrent plutôt les rdv appart ou hôtel avec des habitués, même en journée chez elles. Elle font la rue de temps en temps pour finir le mois. Les anciennes (genre au moins 4-5 ans de rue) ont l'air de bénéficier d'une certaines immunité : les flics leurs foutent globalement la paix, elles doivent les tuyauter et sont relativement discrètes. Par contre récemment j'ai vu des nouvelles se faire allumer : la mondaine en civil se planquait dans le parking où ça tapinait et ils ont serré 6 clients en 2 fournées consécutives, puis les bleus en tenue sont venu embarquer énergiquement les filles. Les filles sont revenues les nuits d'après, le ballet a recommencé, les bleus sont revenus... en 2 semaines le groupe d'une dizaine de filles s'est réduit à 2 ou 3 éparpillées. Les gens ne veulent plus voir ça, la société évolue dans différentes directions : les gens fument de plus en plus de pétards en pleine rue mais la vue d'un tapin devient révoltante... La prostitution de rue est la plus visible, je pense que celle-ci disparaîtra devant la pression de l'opinion, pour le reste j'en doute ! D'un autre côté les lulus, surtout fraichement débarquées, sont souvent très bruyantes et les riverains sont exaspérés. Certaines roms transforment leur carré de trottoir en dépotoir en 3 jours, les blacks s'interpellent à 100 mètres à 5 heures du mat, les bulgares se disputent sans arrêt, etc. Mais les gens ont la mémoire courte, le phénomène de rue a fondu ces dernières années, le début des années 2000 était bien plus spectaculaire...

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>